top of page

Comment rendre compatible la position assise avec l’équilibre postural dynamique ?

Dernière mise à jour : 15 sept. 2023


L’équilibre postural dynamique en position assise est un préalable au soulagement dans la durée des douleurs pelvi-périnéales et lombaires. Blue Portance propose un concept novateur pour répondre à cette problématique.





Préalable au soulagement des douleurs pelvi-périnéales et lombaires en position assise sur une chaise


Comme expliqué par ici, le principal souci lié à la position assise vient de l'immobilité du bassin. Autrement dit, le corps à besoin d'effectuer des ajustement pour maintenir un équilibre postural actif.


En effet, nous rappelons que cela permet de retrouver les bénéfices des positions naturelles qui ne bloquent pas la mobilité lombo-pelvienne :

  • Les muscles du tronc et du bas du dos sont davantage engagés pour maintenir l'équilibre. Cela favorise une meilleure distribution du poids corporel sur l'ensemble de la colonne vertébrale ;

  • La possibilité de basculer le bassin vers l'avant ou l'arrière permet d'ajuster la courbure naturelle de la colonne vertébrale en fonction des besoins. Cela contribue à réduire la pression exercée sur les disques intervertébraux et à prévenir les tensions musculosquelettiques excessives ;

  • Les muscles pelviens assurent la fonction d’équilibrer le poids du tronc. Ils permettent aussi de le répartir sur les membres inférieurs, là encore un rôle quasiment absent en position assise.


Les muscles ainsi sollicités sont maintenus dans un état dynamique qui contribue à freiner la diminution de la masse musculaire. A partir d'un certain âge, et pour les personnes partiellement immobilisées, sujettes à la perte musculaire, cette sollicitation active apporte un réel bénéfice.



Comment concilier la position assise sur une chaise avec l’équilibre postural dynamique ?



La réponse est relativement simple : il s’agit de proposer un dispositif permettant au bassin de retrouver en position assise le rôle de pivot central qu’il assure en position debout.


Cela demande d’analyser en amont quelles sont les caractéristiques des mouvements de ce pivot central.

Macro-mouvements de régulation de l’équilibre gravitaire :


Des mouvements amples, larges comme par exemple lorsque je suis assis à mon bureau et que je me penche pour attraper un stylo. On parle aussi de mouvements conscients.


On sait que c'est la position debout vous soulage le plus car vous pouvez bouger selon votre centre de gravité. L'idée de l'équilibre postural dynamique lorsque vous êtes assis étant de pouvoir garder cette même mobilité.


Dans ce cas, le bassin effectue un mouvement dit « de pendule inversé ». Ce mouvement résulte de la combinaison de bascules antéro-postérieures, de rotations et de flexions du bassin. Lorsque le corps penche en avant ou en arrière, le bassin bascule dans la direction opposée pour compenser le déséquilibre.

Micro-mouvements de stabilisation :


Des mouvements plus subtils, lorsque l'on ferme les yeux en position assise notre corp bouge légèrement. Ces ajustements presque imperceptibles, et souvent inconscients permettent au corps de réagir de manière immédiate aux perturbations de l'équilibre. Ces micro-mouvements de stabilisation sont constamment combinés avec les macro-mouvements.


Les bénéfices en sont multiples :

  • Stimulation musculaire constante : Les micro-mouvements sollicitent en permanence les muscles stabilisateurs du tronc, des jambes et du bassin. Cela contribue à prévenir l'atrophie musculaire et contribue à maintenir la force et la tonicité musculaires.

  • Amélioration de la circulation sanguine : Ces micro-mouvements favorisent la circulation sanguine dans les muscles et les tissus environnants. Cela garantit une oxygénation et un apport en nutriments adéquats aux tissus musculaires, essentiels pour leur santé.

  • Prévention de la raideur musculaire : Les micro-mouvements empêchent la raideur musculaire en évitant que les muscles ne restent dans une position statique trop longtemps. Cela réduit le risque de douleurs et d'inconfort musculaires.

  • Stimulation des structures osseuses : Les micro-mouvements exercent également une légère pression sur les os, ce qui favorise la densité osseuse. Cette stimulation est essentielle pour contribuer à maintenir des os forts et prévenir l'ostéoporose.

  • Maintien de la mobilité articulaire : Ces micro-mouvements aident à préserver la mobilité des articulations en les gardant actives. Cela contribue à réduire le risque de raideur articulaire et de problèmes musculo-squelettiques.

  • Réduction des points de pression : Les micro-mouvements aident à réduire les points de pression sur certaines zones du corps, et à en changer régulièrement. Ce qui prévient les douleurs et l'inconfort, par exemple dans le cas des points gâchettes.

Ces bénéfices sont des éléments essentiels de recouvrement du tonus articulo-musculo-squelettique, notamment pour les personnes souffrant de douleurs pelvi-périnéales – névralgie pudendale, coccygodynie, endométriose, …- de lombalgie, de fibromyalgie.


Les dispositifs d’assise dynamiques


La plupart des coussins ergonomiques disponibles sur le marché – coussins compensés, coussins bouées, coussin Khol, coussin Ergotech, … - sont des assises statiques, en ce sens qu’elles ne permettent pas de rétablir la mobilité du bassin en position assise.

A contrario, il existe des dispositifs d’assises dynamiques qui permettent de redonner de la mobilité au bassin. Ces dispositifs sont constitués d’une coque rigide à base incurvée tels que le BackJoy. Ils permettent ainsi de redonner une mobilité au bassin, pour accompagner complètement ou partiellement le soutien homogène du bassin et l’accompagnement de l'équilibre gravitaire. Cela améliore la position assise notamment par le soutien et le maintien de la courbure naturelle du bas du dos. Les muscles et les vertèbres sont moins sollicités.

Mais en faisant l’impasse sur la prise en compte des micro-mouvements de stabilisation, ils ne permettent pas une mobilité indépendante des muscles enveloppant le bassin. En conséquence, il ne permettent pas de relâcher les tensions musculaires.

C’est pourquoi, nous avons conçu le noyau technologique de l’assise Aporia® autour d’une structure multiarticulée. Celle-ci est conçue pour combiner en permanence macro-mouvements de régulation gravitaire et micro-mouvements de stabilisation.

L’assise Aporia® redonne cette mobilité en reprenant le principe du socle rigide incurvé, qui permet les macro-mouvements de régulation gravitaire.

Elle y adjoint quatre pads articulés qui assurent un soutien indépendant de chacun des quatre segments corporels - cuisses et fessiers. Non seulement, ils assurent une répartition uniforme des pressions, mais aussi accompagnent en permanence les micro-mouvements de stabilisation.



Les profils naturels d’équilibre postural


Est-ce pour autant suffisant ?

La position debout est caractérisée par des profils distincts d’équilibre postural naturel. Ces profils résultent de l’unicité, pour chaque individu, de l’angle d’implantation du plateau lombo-sacré, appelé incidence pelvienne. Ce paramètre fondamental confère à chaque individu un profil personnalisé du rachis en position d’équilibre.

On distingue ainsi 3 profils d'équilibre postural naturel :

  • Le profil dos plat : Dans ce profil (type 2), l'incidence pelvienne est réduite, ce qui entraîne une inclinaison postérieure du bassin et crée un alignement relativement plat de la colonne vertébrale. Cela peut entraîner une perte de courbure naturelle dans la région lombaire et thoracique.

  • Dans certains cas, ce profil peut être dégradé (type 1) par une courbure thoracique excessive (cyphose) et une position plus voûtée de la colonne vertébrale.

  • Le profil équilibré : Dans ce profil (type 3), l'incidence pelvienne est médiane, ce qui entraîne une répartition harmonieuse des courbures. La courbure lombaire est moins prononcée par rapport au profil lordotique. Le bassin est « vertical ».

  • Le profil cambré : Dans ce profil (type 4), l'incidence pelvienne est importante, ce qui signifie que le bassin est incliné vers l'avant. Les courbures sagittales sont plus marquées, notamment avec une cambrure marquée au bas du dos.




Pour reproduire ces profils d’équilibre de la position debout en position assise, le coussin Aporia® est muni de cales à placer sous le socle :

  • à l’avant pour les profils plats afin d'incliner le plan d’assise vers l’arrière;

  • à l’arrière pour les profils cambrés afin d'incliner l’assise vers l’avant;

  • pour le profil équilibré, aucune cale n’est requise.


Finalement, l’assise Aporia est la solution unique qui reproduit en position assise les conditions de l’équilibre dynamique en combinant reproduction des profils naturels d’équilibre, macro-mouvements de régulation gravitaire et micro-mouvements de stabilisation.


Gil Ayache – co-fondateur Blue Portance – R&D et Innovation & Pascal Azadian – co-fondateur Blue Portance – Partenariats scientifiques


© Blue Portance - 2023



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page