top of page

LA PROPRIOCEPTION : NOTRE SIXIEME SENS



Appréhender à tout moment la position des segments corporels dans l’espace

Pour mieux appréhender votre proprioception, tenez-vous debout avec les yeux fermés. Malgré l'absence de vision, vous pouvez toujours sentir où se trouvent vos bras et vos jambes, comment ils sont pliés ou étendus, et même si vous les levez ou les baissez. Cela est dû aux millions de récepteurs sensoriels spécialisés appelés « récepteurs proprioceptifs » qui se trouvent partout dans votre corps, dans les fibres musculaires, les tendons, les articulations et la peau.


Il existe plusieurs types de récepteurs proprioceptifs :

  • Les fuseaux neuromusculaires ont des récepteurs – axones - situés dans les fibres musculaires et ils détectent les changements de longueur et de tension musculaire.

  • Les organes tendineux (dits de « Golgi ») sont eux situés dans les tendons et ils signalent la tension exercée sur le tendon.

  • Les récepteurs articulaires sont situés dans les capsules articulaires et ils indiquent l'angle et la position des articulations.

Ces récepteurs proprioceptifs échangent en permanence des informations avec votre cerveau sur la position, la cinématique et la dynamique des différents segments corporels. Le cerveau traite ces signaux et construit en permanence une représentation interne de votre corps dans l'espace, ce qui vous permet d'avoir une conscience corporelle.



Source : Localisation des axons des propriocepteurs - The Physiological Society. 03 March 20231


La proprioception, clé de mouvements précis et agiles et de l’équilibre postural

Grâce à tous ces récepteurs adaptés à chaque organe, votre cerveau peut ajuster automatiquement la contraction musculaire et la force nécessaire pour effectuer des mouvements précis.

Par exemple, lorsque vous saisissez un objet, votre cerveau utilise les informations proprioceptives pour coordonner les muscles de votre main et de votre bras afin de fournir la force et la précision appropriées sans que vous ayez réellement à n’y penser ni rien à évaluer/calculer.


Plus notre 6ème sens est développé, plus la représentation interne de notre corps dans l'espace est précise, et plus nous pouvons effectuer des mouvements fluides et précis. Ainsi, les athlètes qui pratiquent des sports nécessitant une grande précision, comme la gymnastique ou le tir à l'arc, développent souvent une proprioception très fine. Il en est de même pour les danseur.se.s : sans la proprioception aucun de ces exercices ou art ne serait possible.


On comprendra ainsi que la proprioception est fondamentale dans le maintien d'un équilibre postural permanent et satisfaisant. Elle permet la détection des changements posturaux, active les réponses musculaires adaptatives, coordonne les mouvements et s'intègre à d'autres systèmes sensoriels, comme la vue et l’oreille interne. Une proprioception bien développée et précise est cruciale pour éviter les chutes, corriger les déséquilibres ou positions inconfortables, maintenir une posture stable et réaliser des mouvements en toute sécurité.


Le « coussin » Aporia® et la proprioception : une perception accrue de confort et de réduction des douleurs

La caractéristique du « coussin » Aporia® est d’être une structure multiarticulée qui accompagne et soutient tous les mouvements en position assise.


Le socle incurvé à la base permet d’accompagner tout changement postural induit par les mouvements du buste.

De plus, pour chacune des postures que vous permet d’adopter ainsi le « coussin » Aporia®, 4 pads (un sous chaque cuisse, et un sous chaque fessier) vont agir directement sur le système proprioceptif en soutenant en permanence chacune des parties molles de ces 4 segments corporels – où se situent bien sûr des récepteurs proprioceptifs - et en accompagnant leurs micromouvements de régulation posturale.


La mobilité du « coussin » Aporia® en interaction avec le système proprioceptif permet ainsi une fluidité des mouvements, en accompagnant les mouvements du corps il favorise un ajustement postural permanent, il aide à réduire les tensions et contractions et donc les douleurs ; il développe enfin une conscience proprioceptive plus fine en position assise.

  • Fluidité des mouvements : L’accompagnement et le soutien permanent et combiné des macro-mouvements posturaux - grâce au socle incurvé – et des micromouvements de régulation posturale – à l’aide des 4 pads articulés - permet d'améliorer la coordination et la fluidité des mouvements. Une meilleure proprioception favorise une meilleure coordination musculaire, ce qui permet des mouvements plus harmonieux et moins stressants pour les fibres musculaires, tendons et fascias. Une sensation de fluidité et de légèreté dans les mouvements autorisés par le coussin Aporia contribue à une perception renforcée de confort ;

  • Amélioration de l’ajustement postural : La régulation posturale rendue efficace par les pads qui accompagnent en permanence les micromouvements permet de maintenir un bon ajustement postural, ce qui réduit les contraintes sur les articulations et les tissus mous. Cela permet à la fois d'aider à l'adoption d'une meilleure posture, de diminuer par conséquent les douleurs associées à une mauvaise posture, et également d’améliorer la perception du confort par une répartition plus équilibrée des forces sur les récepteurs proprioceptifs ;

  • Réduction des tensions musculaires : Lorsque les muscles sont soutenus et accompagnés, ils peuvent se relâcher plus facilement, et se contracter de façon plus fluide, ce qui contribue à une sensation de confort. Moins de tensions musculaires signifie également moins de pression sur les récepteurs proprioceptifs, ce qui réduit la sensation d'inconfort ou de douleur ;

  • Sensibilisation corporelle accrue : les fibres diverses étant moins sollicitées douloureusement, on diminue les sensations nerveuses et soulage l'inflammation de certaines zones, et on devient ainsi plus ouvert à la conscience de sensations corporelles qu'on redécouvre peu à peu, on peut détecter plus facilement les signaux de tension, de déséquilibre ou d'inconfort dans le corps. Cela permet de prendre des mesures correctives plus rapidement, et plus en fluidité ce qui réduit les douleurs et favorise une sensation de confort ;

Ces effets combinés conduisent à une perception renforcée du confort et à une réduction des douleurs associées aux tensions ou aux déséquilibres musculo-squelettiques.

Selon les personnes cette redécouverte et le soulagement des douleurs peut être instantané mais c’est à travers des séances répétées, jour après jour, la plasticité du cerveau aidant, que le soulagement s’inscrira dans la durée.

De plus, la proprioception peut également influencer la modulation de la douleur. Des recherches (sources) ont montré que lorsque les informations proprioceptives sont stimulées, par exemple en appliquant une pression ou en effectuant des mouvements légers dans une zone douloureuse, cela peut réduire la perception de la douleur. Cela s'explique par le fait que les signaux proprioceptifs inhibent partiellement les signaux de douleur transmis au cerveau, créant ainsi un effet analgésique.


Des exercices spécifiques pour améliorer la proprioception

Des activités telles que l'équilibre sur une jambe, la marche sur des surfaces instables, l'utilisation de planches d'équilibre, la pratique du yoga ou de Pilates, le saut à la corde, la danse, le Qi Gong, le Shiatsu, etc… peuvent renforcer la proprioception en stimulant les récepteurs proprioceptifs et en améliorant la communication entre le cerveau et l'ensemble du corps et ses organes.

Et bien sûr l’usage quotidien du « coussin » Aporia®.


Il est important de commencer par des exercices adaptés à votre niveau de condition physique et de progresser graduellement en fonction de vos capacités. N'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur qualifié pour obtenir des conseils et une supervision appropriée lors de la réalisation de ces exercices.


Pour en savoir plus :

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page